Biographie

Emmanuelle est née à Montpellier ; elle a passé sa petite enfance en Camargue avec les gitans qu’ elle affectionne particulièrement, ces nomades de la vie ! Elle a grandi avec les parfums ensoleillés de la Méditerranée ayant des origines Italiennes et Grecques … Plus tard, elle part vivre en Provence. Là, elle commence à faire de la danse classique à 4 ans jusqu’à ses 12 ans puis de la danse contemporaine jusqu’à ses 17 ans .

Son envie de jouer la comédie démarre tôt puisqu’à 12 ans, elle prend ses premiers cours de théâtre avec « La Comédie du Talagard » et monte sur les planches pour la première fois, à Salon de Provence dans des pièces classiques : « Monte-Cristo » d’Alexandre Dumas, puis « La Mégère Apprivoisée » de Shakespeare, « Equus » de Peter Shaffer …À 18 ans , c’est décidé , ce sera ce métier et rien d’autre !

Alors elle monte à Paris, et rentre en classe libre au cours Florent. Elle a comme professeurs : Francis Huster, Françoise Roche, Gilles Gleize. Myriam Bru, agent artistique, la remarque sur scène dans « Salomé » d’Oscar Wilde » et propose de la représenter . Une collaboration de plusieurs années s’en suit …et elle commence alors son métier …

Elle joue son premier rôle au théâtre dans: « Nuit d’amour » d’Anita Van Belle et Patrick Delperdange mise en scène par Gabriel Garran. Puis, elle tourne pour le cinéma, où elle est dirigée par Moshé Mizrahi dans « Mange- clous », puis par Charlotte Brandstrom dans « Un Eté d’Orages »…

En parallèle, elle continue de prendre des cours d’art dramatique, avec Denise Noël, comédienne de la Comédie Française puis, divers stages : Un travail sur l’Odyssée d’Homère avec Pierre Romans, un stage sur les auteurs russes avec Jerzy Trela. Elle a une grande soif d’apprendre et veut acquérir plusieurs méthodes sur le travail d’acteur, alors, elle enchaîne avec un stage sur la méthode de l’Actor Studio de John Lee Strasberg, puis Steeve Kaffa. Ensuite, un travail sur la recherche du mouvement et de l’esprit : Afrique / Japon avec Yoshi Oida et Koffi Kokko , deux comédiens qui ont travaillé de nombreuses années avec Peter Brook.

Elle rencontre un réalisateur Alain Robak qui lui propose le rôle principal de son long-métrage : « Baby Blood »…Rencontre très importante pour elle . C’est le premier film Gore en France ( en 1989 ) et aucune actrice n’a joué dans ce genre de film . Le rôle de Yanka est irrésistible et elle aime les challenges alors elle accepte ! Pour cette interprétation , elle recevra le prix d’interprétation Michel Simon remis par Monsieur Terry Gilliam . Elle enchaîne les tournages et travaille avec Josiane Balasko dans « Ma Vie est un Enfer « aux côtés de Daniel Auteuil, avec la réalisatrice Martine Dugowson dans « Portraits chinois » aux côtés d’Yvan Attal et Sergio Castellito, avec Chris Nahon dans« L’Empire des Loups » aux côtés de Jean Réno . À la télévision avec des réalisateurs comme Marco Ferreri, Yves Lafaye, Mickael Perrota , Marco Pauly.

Puis, elle rencontre un auteur – metteur en scène Patrick Gratien-Marin, de cette rencontre, en découlera une pièce de théâtre : « Qu’importe le ciel est partout », puis elle devient maman et ralentit un peu le rythme…

Elle en profite pour s’essayer à l’écriture et suit un stage intensif sur l’écriture scénaristique et sa mise en forme dirigé par Bruno Guibelet . Elle y rencontre des auteurs réalisateurs comme Cédric Kahn, Laurence Ferreira Barbosa . Suite à ce stage, elle commence l’écriture d’un long-métrage…

Elle joue dans la pièce : « La fille que j’aime « de Guillaume Hasson , puis dans « L’Amour en toutes Lettres »mise en scène de Didier Ruiz et travaille avec le metteur en scène René Chéneau dans« Don Juan ou le Convive de Pierre » de Pierre Pouchkine.

Elle poursuit son chemin et tourne pour la télévision avec Miguel Courtois, Charlotte Brandstrom, Philippe Triboit Denis Amar, Gérard Vergez, Gérard Marx, Gilles Béhat, Dominique Tabuteau et Marc Angelo.

De temps en temps, elle tourne pour Canal + dans le Petit Journal de Karl Zéro et certains sketches de Groland : Grand moment de récréation ! Comme le tournage du clip du groupe : Pigalle « La patate » réalisé par Jean-Michel Roux …

De belles rencontres aussi en tournant les courts-métrages de : Yannick Saillet, Martin Frodeau,Bruno Gantelet, Didier Bivel, Edward Porembny, Fred Donzel, Jean-Pierre Gravits, Frédéric Krivine, Stéphane Lambert, Christopher Buccholz, Yann Piquer, Gilles Adrien, Christophe Champay , Alex et Niko.

L’écriture prend de plus en plus de place, et elle écrit la suite de « Baby Blood » qui s’intitule : « Lady Blood ». Le film se tourne et elle retrouve donc le rôle de Yanka 18 ans après. Thriller fantastique aux côtés de Serge Riaboukine , Philippe Nahon, et Christopher Buccholz.

En parallèle, elle travaille depuis une douzaine d’années, en association avec le Printemps des Poètes : elle intervient régulièrement en tant  comédienne (Bridages d’Interventions Poétiques).

Pour elle, la transmission est essentielle : elle a donc dirigé divers ateliers et stages de théâtre, écriture et coaching personnalisé.

Puis, l’envie de réaliser l’amène à suivre une formation intensive de réalisation et de montage. Suite à cette formation , elle écrit et réalise : Un court-métrage: « Tais –toi et Parle –moi » avec Gabrielle Lazure et un documentaire: « L’air de rien «.

Elle a terminé d’ écrire son second long-métrage : « Absences » qu’elle va réaliser prochainement et a également écrit le concept d’une série T.V : « Ambre & Mona » en collaboration avec David Roulet.

Elle a joué une pièce écrite et mise en scène par Marie-Do Fréval :« Le cri du poète” pour la nuit blanche et  vient de  travailler avec Abbes Zahmani sur le texte de Jean-Pierre Siméon le “Stabat Mater Furiosa” au théâtre de Nanterre qu’elle va faire voyager …

Elle a tourné dans la série Marseille pour Netflix, puis avec Xavier Durringer pour France 2 et  Gabriel Aghion pour TF1. Elle  a retrouvé sa ville natale, Montpellier, pour tourner sur le dernier long-métrage de Roschdy Zem : “Persona non grata “.

Actuellement, elle termine deux projets d’écriture …